[Zoom sur] Le jean

Bonjour à tous !

Je me suis découvert récemment une nouvelle addiction à une matière : le jean. Alors, avant de vous assommer avec mes projets couture, il fallait que je vous en parle un peu plus en détail…

Je pensais que le jean était désuet, vieillot, qu’il était définitivement resté dans les années 90, et je ne comprenais pas comment on pouvait porter un vêtement qui me paraissait si inconfortable. Ado, j’étais complètement à l’opposé de ce style. Alors, moi qui n’avais jamais, absolument jamais porté de jean, je lui ai finalement un jour donné sa chance (mais il m’a fallu attendre mes 28 ans !),  en faisant un premier achat dans le prêt à porter.  Confortable et facile à assortir, cette matière m’a conquise même s’il m’a fallu des mois et des mois à arriver à mettre en valeur / assumer mes jolies cuisses bien rondelettes. Tout d’abord avec des petits talons pour affiner la silhouette, et petit à petit, j’ai opté pour les ballerines et les jolies tennis en toile parce que c’est quand même bien plus pratique pour mes journées quotidiennes ! Et au jour d’aujourd’hui, je me surprends à dénicher des coupons de jean pour agrandir ma collection. Cette matière qui résiste particulièrement bien dans le temps est aussi un pilier en terme de couleur pour ma garde robe : le BLEU . Impossible donc de passer à côté de cette matière pour moi !

Point « culture »

♦ Le jean est une étoffe en coton à armure sergée* ; il nait à Gênes au 14ème siècle. Sa particularité tient au fait que les fils de chaine et les fils de trame sont de la même couleur, en l’occurrence bleu (en général). Sa robustesse en fait la matière idéale pour les pantalons des paysans. Il s’exporte très rapidement à Londres d’où vient son anglicisme (« Gênes » prononcé à l’anglaise s’entend « jean »)

♦ Le denim tout comme le jean, est un sergé* de coton. Son appellation est une contraction de « serge de Nîmes ». La différence majeure avec le jean est la différence de couleur entre les fils de chaine et de trame : la chaine est bleu alors que la trame est blanche

♦ Le chambray est une batiste de coton très proche du denim mais qui diffère dans la manière dont il est tissé : celui ci est en armure toile*. Il était produit à l’origine à Cambrai dans le nord de la France, d’où il tient son som. Les fils utilisés pour sa confection sont beaucoup plus fins que ceux du denim ou du jean.

*la serge est une des trois armures principales de tissage. Elle se définit par un fil de trame qui passe sous un fil de chaine, puis par dessus trois fils de chaine, en décalant d’un fil à chaque passage. La toile quant à elle est beaucoup plus simple puisqu’elle consiste à alterner un fil de trame et fil de chaine

Source Wikipédia
Source Wikipédia / Armure Serge
Source Wikipédia / Armure Toile
Source Wikipédia / Armure Toile

Point « mode »

Cette matière (et les vêtements qui en découlent) constitue pour moi donc un socle de ma garde robe. Un vêtement en jean est et restera indémodable, il durera dans le temps, et il résistera sans trop de souci à de nombreux lavages. Autre chose, pour moi, le jean, c’est la mode sans chichi ; avec lui, j’ai l’impression que l’on peut tout se permettre – et il va avec tout. Je me suis amusée à imaginer différents looks avec une pièce en jean ; des tenues que je pourrais porter (ou que je porte déjà 😉 ) : l’essence de mon style

tenuespréféréesjean_clo's

Toutes ces pièces sont des Must Have de ma garde robe. Les couleurs quant à elles sont neutres, plutôt masculines et considérablement réduites à leur minimum : le quatuor noir/gris/bleu/blanc est ma palette de base, à laquelle s’ajoute des touches de camel et de rouge. Je mise incontestablement sur le confort que ce soit pour les vêtements que pour les chaussures : les pantalons doivent contenir de l’élasthanne, les matières sont douces avec du molleton, du lainage fin pour l’hiver, ou de la viscose et de la baptiste pour les saisons chaudes, et j’ai donné toutes mes paires de chaussures trop inconfortables.

Petite parenthèse, je pense que toutes les tenues présentées sont possiblement réalisables en home made (yes !). Le sweat gris peut être créée à partir du sweat Ondée en rajoutant une capuche, la tenue du milieu peut être composée d’une jupe Fumeterre portée sur un Nettie blanc, et pour finir, le débardeur peut être confectionné à partir du Tiny Pocket Tank (par exemple…!) et pourquoi pas le Ginger Jeans pour le pantalon…! Bref ! A vos MACs !

Point « couture »

Ahhh nous arrivons au point couture (LE plus intéressant 😉 ) : voici les projets de couture qui m’ont donc servis de base pour ma garde robe en jean/denim. J’ai essayé d’avoir un éventail assez large de vêtements pour avoir un recul justement  sur le vêtement que je porte le plus. J’ai également essayé de ne pas me restreindre au niveau des étoffes ni des couleurs, même si vous pouvez le constater : le bleu est absolument dominant ! Donc, c’est du côté de la matière que cela va différer : du jean stretch ou non, du chambray, du denim brut ou mélangé, etc, pour avoir un panel intéressant sur les matières les plus agréables à porter ! Les créations sont déjà en cours de réalisation et seront publiées progressivement pour fêter cette saga du jean ^^ (après ça, si vous n’êtes pas en overdose de bleu, tant mieux 😀 )

le_mois_du_jean_clo's

Point « Made in France »

Je ne pouvais pas vous quitter sans vous parler d’une de mes découvertes concernant le jean made in France. Il s’agit de la marque 1083. 1083 c’est le nombre de kilomètres qui séparent les deux villes les plus éloignées de France (Porspoder au Nord, et Menton au Sud Est) et c’est donc sur cette image que les créateurs nous garantissent un jean fabriqué à moins de 1083 km de chez vous. Priorité aux entreprises locales et développement du financement participatif, 1083 est dans l’air du temps et remet les priorités là où elles doivent être. 1083 est donc une entreprise où l’on fabrique des vêtements en jean, éco-conçus et fabriqués en France. Tout les détails de la fabrication du tissu à l’assemblage du vêtement, en passant par l’origine de certaines matières premières sont tracés de la manière la plus transparente possible : on sait ce que l’on achète et d’où ça vient. Le petit plus pour nous ami(e)s couturier(e)s ? Nous pouvons acheter le denim qu’ils utilisent au mètre et télécharger leurs patrons de couture (clic-clic et descendre un peu plus bas dans l’encart « KIT ZERO KILOMETRES »). Moi, j’adore et je partage cette info !

***

Voilà qui clôt cet article spécial jean !

Pour mes créations de couture à venir – je vais garder le suspens concernant le choix des modèles – même si certains sont hyper faciles à deviner !!! Et vous, quelle(s) est(sont) votre(vos) matière(s) préférée(s) ? Etes vous aussi une accro du jean ? Comment le portez-vous ? Je veux tout savoir !!!

Happy Couture

signature

Publicités

23 thoughts on “[Zoom sur] Le jean

  1. Superbe ,vraiment on voie la passionée ,c’est très intéressent , j’aime beaucoup ton choix et j’adore le bleu et le jean .
    Je pense me faire la robe et la jupe ainsi la derniere jupe de marrisa( mlm)
    Je voulais te posé une question. je voudrais bien faira la robe aurum (de deer and ) mais quand je regarde le tableau des mesures il y a taille et vêtement fini, donc mes mesures sont 100,96,112 donc d’après toi quel taille doit je prendre 44 ou 46 ?
    Merci de ta réponse et bonne couture!
    Vraiment Clotilde j’aime vraiment ton blog et l’esprit
    Christelle

    1. Bonjour Christelle
      J’ai bien peur que dans le 46 tu flottes un peu au niveau des épaules et de la poitrine ; je te conseille de partir sur un 44 mais de diminuer les marges de couture au niveau des découpes du dos et des côtés, tu seras plus à l’aise 😀

  2. J’ai lu ton article hier, que j’ai trouvé fort intéressant étant une addict du jean (et j’y ai appris beaucoup de chose). Ta planche couture est vraiment très jolie, j’ai découvert ce matin le patron de la petite veste Topaze (je me demandais justement hier soir de quel patron il s’agissait …) bref je suis du coup pressée de voir ta version !

  3. sympa ton article qui retrace l’histoire de Jean.

    Le jean, je m’y suis mise un peu par la force des choses… le travail… il me fallait des tenues confortables, pouvant être lavés sans s’user trop vite et résister à la position à genou pendant presque 7h par jour ! une évidence donc quand on sait que le jean est/à été porté par les paysans et ouvriers.

    Au final, je continue à les porter de temps en temps, c’est confortable et comme tu l’a précisé c’est facile de s’habiller avec un pantalon en jean !

    je file voir le site de 1083, ça m’intéresse grandement !

  4. Le jean c’est la vie (avec le chambray)! Je connaissais déjà la marque 1083, mon homme en porte un et je pense bientôt acheter de leur jean pour m’en faire un. En tout cas, très chouette article et très chouette Topaze!

  5. Je suis une adepte du jean depuis… toujours! Alors ravie d’en avoir appris plus à ce sujet! Je commence justement mon premier slim avec un patron Ottobre… mais j’ai aussi envie d’un petite veste (la faute à qui??). Et j’ai HYPER (!!!) hâte de voir ta robe salopette en jean!

  6. Merci pour cet article ( et le site 1083 que je ne connaissais pas) ! Le jean-denim-chambray constitue la base de ma garde-robe ( j’aime le bleu, les matières naturelles et faciles d’entretien). Je projette de coudre une jupe ( probablement Anémone de D&D), un jean Ginger taille haute. Ma dernière tentative : repousser les limites du patron de la robe Arum en la réalisant dans un denim strech ( résultat mitigé … come je m’en doutais ! 😉 ). Le tout dans un denim à 3 E/m (chutes de chez mât de Misaine).
    A signaler l’excellent article du n° de juillet de Seamwork sur ce sujet : Blue jean queen getting to know Denim.
    Merci encore et bonne couture !

  7. De mon coté, je suis très jean ! Je trouve que c’est un indispensable de la garde robe et que ça se marie bien avec plein de choses, pour différent style. C’est marrant d’ailleurs de voir l’évolution d’une même matière selon son âge et la mode – porté droit, large, baggy, slim… Je viens de craquer sur une liquette-veste dans le commerce, dans le même esprit que celle que tu présentes sur la jupe longue noire, et qui est une réplique d’une que je portais pré-ado 🙂 Sinon, j’ai toujours un jean brut foncé et un plus clair, porté avec des tennis, des bottines, comme des talons ! Et avec une blouse fluide, ça reste hyper féminin.
    J’ai hâte de voir la jupe salopette (paloma?) et la chemise claire que tu présentes (le patron m’intéresse d’ailleurs, lequel penses-tu utiliser??).
    Pour finir, le file sur le lien de 1083, tout à fait le genre d’initiative textile qui me plait et me séduit, merci pour l’info !!

  8. c’est moi où ton blog s’est paré de la couleur jeans ? Bon en même temps, je lis souvent les articles via feedly qui zappe les graphisme d’un blog (dommage d’ailleurs. je suis toujours à la recherche d’une bonne appli pour les flux RSS), donc si ça se trouve, cela n’a aucun rapport. Alors dis moi, est-ce que Marie travaille de la cafetière ?

    Bon sinon, je vais suivre cette sage avec intérêt.

  9. Merci pour cette saga ! Moi le jean j’en porte de moins en moins…depuis que je couds en fait ! Je voudrais vraiment m’en faire un, trouver enfin un bon patron de base qui me va… pas facile avec ma morphologie ! C’est pour ça que je n’ai toujours pas craqué sur les jeans 1083, que je connais depuis un moment, parce que acheter un pantalon sans essayer, pour moi c’est pas possible ! Du coup je me dis qu’il faudrait que je commence par leur patron pour tenter de le coudre, mais sans explis… dur dur !

Ecrire un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s