La Parisienne, Louis Antoinette

 La_Parisienne_clo's (1)

La_Parisienne_clo's (5)

La_Parisienne_clo's (8)

La_Parisienne_clo's (2)

La_Parisienne_clo's (6)

La_Parisienne_clo's (7)

La_Parisienne_clo's (9)

La_Parisienne_clo's (4)

Patron :

Robe La Parisienne, de la marque Louis Antoinette proposé gratuitement en téléchargement PDF à l’occasion du concours #hacklamode (pendant un temps limité donc). Quelques éditions en format papier ont été imprimées à l’occasion de ce concours, des pochettes exclusives à gagner, donc je suppose que ce format sera disponible à la vente après la fin du concours.

Description :

La Parisienne est une robe courte, moderne, et féminine. Le corsage est totalement doublé avec effet de trompe l’oeil ; on a l’impression que le haut et le bas sont séparés mais ça n’est pas le cas ^^

Marges de couture :

Elles sont comprises dans le patron et sont de 1 cm.

Eventail de taille :

La Parisienne est proposé de la taille 34 à 46, soit un tour de poitrine allant de 79 cm à 106 cm et un tour de taille allant de 59 cm à 86 cm.

Fournitures :

1m50 de suédine havane, 50 cm de coton/soie pour la doublure du corsage, et un zip de 60 cm

Modifications :

Je n’ai rien changé au patron en ce qui concerne les ajustements liés à la morphologie. Sur les photos de face on a l’impression que les pinces poitrines trop hautes, mais sur les photos de côté, l’on voit qu’elles sont tout de même bien placées… Je pense tout simplement qu’elles sont trop profondes (parce qu’il me parait difficile d’abaisser les pinces poitrines qui démarrent bien assez bas sur le corsage extérieur) – donc si j’avais un petit conseil, plus votre bonnet est grand, plus vous diminuerez la profondeur des pinces.

Le point [Wearability Project]

Confort : 3/5 ; la robe est cintrée, et les manches ajustées.

Dressing : 4/5 ; j’ai tout misé sur la couleur que j’adore !!!

Style : 5/5 ; oh purée que j’aime le court !!!

Bilan : Couture Coup de Coeur pour une robe à porter pour des occasions spéciales

Mon avis :

Oh là ! Que ça faisait longtemps que je ne m’étais pas cousue une vraie robe de fille quoi ! Quelque chose de cintré, de féminin, de tendance ! Mais je n’ai pas su résister à l’appel de ce concours Hack La Mode qui me parlait vraiment. C’est la première fois que je cousais des patrons de cette marque, et ce modèle diffusé gratuitement c’est vraiment l’idéal pour découvrir l’univers de Louis Antoinette. J’aime beaucoup leur slogan « La mode fait sa révolution » ; cela résonne en moi : la mode n’est pas universelle, c’est surtout NOTRE mode, chacune porte haut et fort son style, ses couleurs, et s’affirme en tant que tel ; et c’est ainsi que l’on créée la mode ! Et surtout, la mode n’est pas que dans le prêt à porter ou les podiums, la mode c’est aussi la création, nos créations !!

Alors, il est vrai que je sors de ma zone de confort avec ce modèle, donc pour être certaine de la porter, j’ai tout misé sur une couleur que j’adore ! Et pour le petit détail du concours, j’ai décidé de faire des jours. Pour cela, rien de plus simple : un cutter avec une petite lame – surtout si vous voulez couper des petites formes – un gabarit avec votre dessin quand même (on se calme, on ne se lance pas immédiatement à couper le corsage !) et les petits trous se dessinent et font le reste ! Tout simple, mais un effet que j’adore ! Je me dit que j’aurais pu en faire plus, mais je ne voulais pas saccager le modèle, je voulais une robe discrète, facile à porter donc, je suis allée mollo avec mes petits losanges ! Je voulais quelque chose d’ethnique, en essayant de lui donner un petit côté « Indienne » à cette Parisienne 😀 ! Avec cette matière, on peut couper à cru sans avoir de souci de tissu qui s’effiloche, et surtout cela permet de jouer avec les matières et la superposition du corsage. Une petite Parisienne bien sage, mais avec le petit twist qui la fait unique !

Allez les filles, dépêchez vous, vous n’avez plus qu’une seule journée pour participer au concours !!! Il y a déjà pas mal de créations enregistrées dans le concours ; une jolie mosaïque que vous pouvez apercevoir ici ; mais je désespère un peu de ne pas voir trop de réalisations dans les tailles 44-46, c’est vraiment dommage :/ J’espère que ma création vous plait en tout cas !

Je vous embrasse tous et toutes !!!

Happy Couture !

signature

Publicités

25 thoughts on “La Parisienne, Louis Antoinette

  1. Très joli style avec cette encolure. J’ai également fait cette robe, en taille 46++. Encoulure tunisiennes, buste rallongé, pinces descendues et j’en suis très contente pour une première. Si tu veux te faire un avis, tu l’as trouveras sur Instagram et Facebook pour l’instant. Bon dimanche à toi

  2. j’ai regardé la galerie présentant toutes les réalisations de  » la Parisienne ».
    Certaines sont très jolies et bien réalisées, d’autres plus …..ou moins…..
    Je la préfère bicolore, et en petite taille, donc je ne la ferai pas.

  3. Cette robe est vraiment bien adaptée à ta morphologie ! Tu es parfaite ainsi. Tes belles photos m’ont décidé à démonter celle que je suis en train de faire…et qui est bien trop grande. En effet j’ai coupé 46 pour le haut et 44 pour la jupe mes tailles habituelles … Le haut est bien trop grand peut-être à cause du jersey souple que j’ai choisi ! À suivre…
    Tu as toutes tes chances pour le concours, ta créa est vraiment top !

  4. magnifique ! je suis décidée à la faire et ton modèle m’a beaucoup plu, d’autant plus qu’il correspond à ma taille. Quelle ouverture de voir tous ces modèles différents pour un même patron

  5. Moi, ça me choque terriblement de voir une pince de poitrine qui arrive quasi au dessus de la poitrine ! Non il ne faut diminuer la profondeur de la pince mais descendre le point d’arrivée d’au moins 4 cm ; ce n’est pas une illusion d’optique, merci de ne pas dire n’importe quoi non plus, sous prétexte que c’est raté et de faire face !
    Il suffit juste d’avoir le courage de la descendre, et de la recoudre avant de prendre des photos. Là, votre de profil nous montre comment vous êtes serrée et comment elle est mal placée … trop !
    les vêtements que vous portez sont toujours très froissés ; alors non, pas Whou … pas Nice !!!

    La couture ne s’improvise pas … il ne faut pas raconter n’importe quoi !!!
    Ce patron est très sympa et certaines l’ont vraiment bien cousu ! Pas vous !!!
    Ah … les accrocs du Buzz / votre blog devient est rentable ? Alors achetez-vous une presse à repasser …
    juste pour nos yeux !

    La couture c’est juste un savoir faire que beaucoup maîtrisent avec raffinement et élégance.
    Et celles là sont humbles !!!

    1. Et bien Bonjour Felix et Bienvenue sur ce blog de couture qui ne triche pas.
      Et oui, sur ce blog, vous verrez des vêtements froissés car au cas où vous en douteriez, je porte les vêtements que je couds et que la prise des photos se fait généralement rapidement, donc je n’ai pas le temps de me déshabiller, de repasser le vêtement, et de me rhabiller, etc.. Posez vous plutôt des questions sur les blogs où tout est beau et parfaitement repassé ; cela cache forcément quelque chose !
      Et oui, sur ce blog, vous verrez des erreurs, mais au moins j’ai le mérite de les admettre. Alors mon conseil au sujet de cette pince poitrine (qui a l’air de vous mettre dans tout vos états, vraiment !) est certainement naze, mais figurez vous que ce que vous proposez aussi : je ne souhaitais pas descendre la pointe de la pince car cela change considérablement l’inclinaison de celle ci, et donc son rendu. Pour cette robe, j’étais soucieuse de rester fidèle au patron original avec cette pince particulièrement bien dessinée qui part presque de la taille jusqu’à la poitrine. Alors si vous avez une solution qui garde l’inclinaison originale de cette pince, je suis à votre écoute. Vraiment.
      Par contre, si vous n’avez rien de constructif à écrire, passez votre chemin. Je suis tolérante, ouverte à la discussion mais faites attention au ton que vous utilisez : ce déchaînement de sentiments irrespectueux (aussi bien envers moi, qu’envers mes lectrices auxquelles la robe a plu) et de jugements déplacés et insolents m’irrite au plus haut point ; échangeons dans le respect de chacun, et dans le plaisir de partager autour de notre passion commune qu’est la couture.

    2. Non. .. vraiment là je peux pas. .. peut-être parce que je te connais dans la vraie vie et sûrement parce que cette agression purement gratuite ne me laisse pas de marbre. Félix si la vue des vêtements « froissés  » t’agacent autant mais passe ton chemin… j’hallucine… On peut ne pas être d’accord mais là c’est juste irrespectueux, jugeant sur des intentions dont tu ne connais absolument rien. Je ne peux que te conseiller la relecture du mot humilité.

    3. Oulala. Un pas courageux qui a peur de laisser un lien vers son propre blog … et qui se permet des commentaires vraiment pas constructifs ! Et avec des fautes de français … au moins si t’es pas poli sois irréprochable dans ton élocution !
      On peut ne pas être d’accord. On peut ne pas aimer. On peut même détester … si si ! Mais ça sert à quoi de le dire sur ce ton ? Je comprends pas !
      Dans la vie il vaut mieux respecter l’autre si tu veux pas passer pour un frustré (un peu de solitude un soir de saint Valentin je sais ça craint mais c’est pas une raison pour se venger sur les autres !)
      Allez bisette quand même !

  6. c’est aussi désagréable de lire un commentaire « violent » qu’un commentaire dégoulinant de faux compliments !

    Pourquoi est-il interdit de dire ce que l’on pense ? Je n’ai pas aimé cette réalisation et je l’ai dit.

    Trop de commentaires hypocrites sur tous les blogs coutures, étendons ce commentaire à la « vraie vie »
    dire ce que l’on pense devient une tare !!!!!

    1. Bonjour Jeanne
      Je suis totalement d’accord avec vous ; j’ai apprécié votre honnêteté sur votre précédent commentaire et ce n’est vraiment pas cela qui me pose problème.
      Il s’agit plutôt d’un commentaire déplacé émis par Felix qui me juge hâtivement et dont le ton utilisé est fort désagréable – il ou elle aurait pu dire les choses autrement dans le respect de chacun ; d’ailleurs chacun est libre de s’exprimer et j’encourage les opinions diverses et variées mais tachons de rester poli, et respectueux envers les autres. Merci en tout cas Jeanne pour votre sincérité ET pour votre façon de le dire.

  7. bonjour (soir)
    difficile d’ajouter quoique ce soit après cette agression plus haut. Je trouve courageux et généreux de donner à voir vos réalisations, j’ai beaucoup aimé votre blog, votre ton et votre naturel. Votre démarche ne peut souffrir de ce type de violence et je souhaite réagir pour vous féliciter de cette réalisation et toutes les autres mis en partage. Cela ne peut souffrir de ce type d’intervention qui n’a ni lieu ni place à cet endroit.
    Ne vous laisser pas démonter, continuer à avancer comme vous le faites, vous êtes remarquable! merci

  8. Bonjour, fidèle lectrice depuis environ 1 an, je prends rarement le temps de laisser des commentaires. D’abord, je n’aime pas en faire des tonnes même quand j’aime beaucoup une réalisation, ensuite, quand j’aime moins, je ne trouve pas forcément nécessaire ni intéressant de le dire. Je crois que les seules fois où j’ai commenté ça devait être quand tu avais un doute sur le rendu ( et encore, je n’ai même pas d’exemple précis).
    J’aime suivre ton blog parce qu’on a à peu près les mêmes goûts, que je sais qu’il y a de grandes chances pour que, quand un patron sort et qu’il me plait, tu en fasse une réalisation, et souvent ça me conforte dans l’idée de l’acheter ou pas. (Oh, vilain petit mouton que je suis! )
    Bon, tout ce pavé pour dire que je ne comprends pas cette agressivité, que je la trouve inutile et blessante.
    Félix, si c’est pour que ça vous mette dans cet état, je ne vois franchement pas l’intérêt de continuer à lire ce blog. On peut aussi passer son chemin sans cracher son venin…
    Voilà, sinon, pour en revenir au sujet de l’article, je trouve cette robe très jolie….
    A bientôt

  9. Elle est très jolie ta robe !!!! et elle te va bien !!!
    J’adore tes petites découpes au cutter ! c’est une chouette idée !
    Bravo Clotilde et surtout ne jamais s’attarder sur les ondes négatives…

  10. J’pense qu’il faut raccourcir la longueur de la pince, même si ça change un peu de l’original, faut que ça colle à ta morpho aussi, et tu gagnerais un peu d’aisance (c’était pas du tout difficile de le dire gentillement, je n’ai même pas dû me forcer ! 😁). C’est jamais facile de se rendre compte du rendu de la pince, je le vois souvent après, sur mes photos. Meme avec une toile, je me trompe parfois…

    Pour le repassage, ta robe n’est pas à vendre, tu la portes au quotidien, tu es une maman, c’est pas une photo pour un magazine de mode,… Et franchement, j’ai beau zoomer, je ne vois pas ce tissu chiffonné ! (Contrairement à une certaine marque avec prétention qui ne repasse meme pas ses coutures, et j’en passe !).

    Bon et Sînon cette couleur te va super bien, et l’encolure est top ! Et Fuck les cons.

  11. Encore un frustré de la vie quoi — »
    Personnellement j’aime beaucoup ta version alors que je ne suis pas fan du modèle à la base (enfin je ne me vois pas du tout dedans quoi). Alors oui la pince poitrine finit trop haute, mais en aucun cas tu n’imposes ton avis sur le sujet ; au contraire justement, tu ouvres à la discussion (et ça c’est top 😉 ) ! Ta robe dans cette matière ne la rend pas « stricte » ou trop classique comme on a pu le voir pour beaucoup de versions, et c’est ça que j’aime bien, c’est plus casual (et ça fait pocahontas 🙂 ).
    Continue à coudre et à nous faire partager tes réalisations, ça donne une bouffée d’air frais, ça inspire, et c’est tellement agréable de lire des articles de personnes motivantes, honnêtes, respectueuses, et qui justement ne cherchent pas à faire le buzz 🙂

  12. Bonjour Clotilde,
    Bravo pour cette version que je trouve très jolie. Je trouve qu’elle te va très bien. Je suis grande débutante en couture et je suis bien contente de lire tes conseils. J’avais téléchargé le patron même si en voyant la photo de base je me disais que ça ne me correspondait pas du tout. Et puis j’ai vu des versions comme la tienne qui me parlent plus et j’ai sorti vu le potentiel de cette robe. J’en profite pour te demander ton avis. Penses-tu que je peux la transformer en robe d’allaitement?
    Merci encore pour ton partage et au diable les mécontents !

Ecrire un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s