[Zoom sur] Makerist

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je vais vous parler de Makerist.

Capture_makerist

Makerist ? C’est quoi…?

C’est un site français de DIY ouvert l’été dernier, qui suit les traces de son homologue allemand, et dont la principale activité est le e-learning. Makerist propose donc des cours en vidéo, pour apprendre la couture, mais aussi le tricot et le crochet. Le site dispose également d’une plateforme où les créatrices peuvent vendre leurs patrons PDF, une galerie dédiée aux créations des membres, et un petit coin mercerie en ligne qui risque de s’étoffer dans les mois à venir 😉

La vidéo est un support qui commence à prendre petit à petit sa place sur le net, et je suis toujours très intéressée par ce format. Nombreux sites se sont déjà lancés ou sont des expérimentés de la vidéo (Crafsty, Burda, Artesane, etc…) sans compter les podcast couture de nos blogueuses adorées bien sur que j’adore écouter et regarder ! Le cours vidéo présente vraiment un plus : on pourra toujours relire x fois des explications sur un livre, tant qu’une copine ne nous montre pas en vrai, on n’y arrive pas ! La vidéo a donc, à mon sens, de l’avenir dans ce vaste monde du home made, de la couture, et de cette vague du Do It Yourself

Au jour d’aujourd’hui, Makerist n’a qu’un seul cours de couture en ligne, il s’agit du cours : Séduisante Surjeteuse, un cours « de base » d’une durée de 2h et c’est celui ci que j’ai eu l’occasion de tester, et c’est pourquoi je vous en parle sur ce billet. (Un autre cours va être prochainement diffusé, il s’agit d’un cours « avancé » sur le thème « devenez un pro de la couture » que vous pouvez réserver à l’avance)

La vidéo, c’est comme si on y était !

Le cours est présenté par Swantje Wendt, une prof du site allemand, mais je vous rassure tout de suite, la vidéo est traduite en français (mais pas en sous titrée). La vidéo dure 2 h dans son intégralité : elle est fractionnée en 4 épisodes pour être plus facilement regardée.

J’ai particulièrement apprécié la lenteur des explications : je n’ai eu nullement besoin de revenir en arrière ou même de mettre sur pause tant la prof prend son temps et détaille toutes les étapes de l’explication. D’autre part, les images sont d’une très belle qualité, avec une multitude de gros plans dont nous pouvons avoir particulièrement besoin pour l’étape de l’enfilage et du changement de fil.

capture_makerist_l'enfilage

Ce cours de base de la surjeteuse est divisé en 4 parties :

  • Pour bien commencer avec une surjeteuse (40 minutes)
  • Corriger les erreurs et quelques astuces (20 minutes)
  • Projet 1 : le débardeur en jersey (43 minutes)
  • Projet 2 : le foulard à ourlet roulotté (15 minutes)

Les deux premiers épisodes sont purement technique : comment utiliser la machine, les « premiers pas », la prise en main des différentes fonctions. Et les deux derniers épisodes : la pratique. Et là, c’est très complémentaire. Quoi de mieux qu’un projet de couture cousu sous nos yeux pour nous rendre donc des difficultés ? Le débardeur en jersey vous montrera la délicate étape de l’assemblage des biais d’encolure et d’emmanchure. Par contre, le foulard à ourlet roulotté n’a pas lieu d’être un projet en soi, c’est juste pour montrer comment utiliser sa machine pour créer cet ourlet – ce qui est très bien expliqué d’ailleurs, donc on perd peut être un peu de temps à regarder la prof coudre les 4 côtés du foulard…

Concrètement, j’ai appris quoi ?

Vous le savez, la surjeteuse est un des outils que j’utilise quotidiennement depuis maintenant quelques années. J’ai donc acquis une certaine expérience. Pour autant, ce cours m’a appris quelques petits trucs :

Découdre un surjet ! C’est une galère sans nom à chaque fois que je dois le faire… Je peste, je râle, puis j’ai des bouts de fils absolument partout et ça m’enrage encore plus. Mais, dorénavant, j’ai appris une technique pour faire ça correctement, sans stress et sans en mettre (trop) partout. Découdre un surjet est (presque) un plaisir maintenant !

Changer de fil en mode rapide ! Enfiler les cônes à surjeteuse, c’est quand même un peu long et fastidieux, et du coup, je ne vous cache pas que mes surjets sont rarement raccords en terme de couleur : j’ai 3 jeux de 4 bobines (noir, gris et blanc) et je fais en fonction de la teinte dominante de mon tissu. Mais, cela risque de changer ! J’ai appris grâce à ce cours comment changer les bobines, sans toucher aux boucleurs supérieur et inférieur, et c’est le pied !!!

Sécuriser les coutures ! Je ne m’étais jamais posé la question des surplus de fils que je coupe toujours à ras (les coutures sont sécurisées par les coutures d’assemblage suivantes) mais j’ai appris que dans certains cas, le fil de chaînette que l’on laisse après le surfilage peut être rentré à l’intérieur des marges ! Top !

Par contre, il y a un sujet que j’aurais voulu voir abordé dans ce cours « de base » : le différentiel. Il s’agit quand même d’un bouton important de la surjeteuse et non pas d’une option (comme c’est le cas de l’ourlet roulotté par exemple). La prof coud sur des chutes de coton, puis sur son débardeur en jersey, puis sur le mélange soie/coton pour le foulard mais en aucun cas elle ne parle de réglage relatif aux différents matières. Si vous utilisez une surjeteuse, vous devez savoir que le différentiel doit être réglé en fonction de l’élasticité de votre tissu, et si celui-ci n’est pas bien activé, votre surjet ne sera pas propre. Je regrette donc que ce cours de base ne parle pas de ce réglage aussi important, et j’espère que ce sera le cas dans un prochain cours en ligne !

Toutefois, ce premier cours sur la surjeteuse vous permettra d’apprivoiser tout en douceur la bête, l’enfilage des bobines n’aura plus de secret pour vous, et vous pourrez comprendre et résoudre les problèmes majeurs de tension de fils.  J’ai également le plaisir de vous annoncer que Makerist offre à tous mes lecteurs une réduction de 30% sur le cours, avec le code suivant :

MakeristSurjeteuseN9TX

Et vous, que pensez vous de ce site ? Trouvez vous le format vidéo adapté pour le monde de la couture ? Etes vous intéressée par ce cours de surjeteuse et/ou quel serait le thème qui vous plairait ?

Happy Couture !

signature

 

Publicités

15 thoughts on “[Zoom sur] Makerist

  1. Bonsoir Clotilde,
    Je n’ai pas de surjeteuse mais aujourd’hui j’ai acheté mon premier patron en PDF sur ce site. Il s’agit du Top Madame Marlene. J’ai du jersey à coudre, et je trouvais jolis les petits triangles aux épaules. Si tu veux je te dirai ma première expérience Makeristique 🙂
    Bonne soirée. Alexandra

  2. HELLO

    J’étais hyper contente quand j’ai vu dans ma boite mail un message m’indiquant un nouvel article sur ton blog… et tellement triste que ce ne soit pas ta super Zephyr cosmique…J’aurai bien vu une petite photo de dos pour les manches…
    J’ai quand même lu l’article avec intérêt ma déception passée… et j’irai jeté un oeil !
    J’espère que tu bloguera sur ta belle robe de miss univers !! Elle te va si bien !!
    Bonne soirée

  3. Alors je suis mitigée sur les vidéos car j’ai du mal même sur les podcasts… sûrement vieille école, je préfère lire et utilise essentiellement les bons vieux tutos. Sinon la thématique m’intéresse et je serais tout aussi intéressée par un cours sur la recouvreuse. (Il faudra que tu me montres ta méthode pour découdre un surjet avec (presque) du plaisir). J’attends aussi la cosmique avec impatience!!!

  4. merci de nous avoir fait découvrir ce site!! je reve d’un cours sur l’adaptation des patrons aux différentes morphologies! j’ai des livres sur le sujet mais j’y comprends rien….

  5. Coucou
    Merci pour ce retour mais je voulais savoir si le cours est réutilisable comme un patron pdf genre 3 fois ,car pour ma part j aime bien revoir pour être sur d avoir tout compris .
    Je te souhaite une bonne journée et merci encore

  6. Bonjour Clo, petite question car je venais de me décider pour acheter le cours étant donné que je vais enfin sortir ma surjeteuse de son carton…. le code a-t-il changé ? je n’arrive plus à obtenir la réduction que tu annonces, or il ne m’avait pas semblé voir de date limite d’utilisation… Merci d’avance pour ta réponse !

    1. Coucou Marion ! Je n’arrive pas à remettre la main sur le mail concerné pour me le confirmer, mais je pense qu’il y avait une deadline (ça m’étonne, parce que j’ai oublié de la signaler dans l’article tout de même)..
      Désolée… Peut être peux tu essayer de la contacter directement, ça peut passer ^^

      1. Du coup j’ai trouvé un autre code de réduction… je te remercie quand même ! Bonne journée

Ecrire un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s