[Review] Bergen, Anne Kerdiles Couture

Bon on va changer un peu du gris et du noir qui contaminent le blog depuis quelques semaines, avec une cousette un peu plus claire et qui est prête pour le printemps ! C’est vrai que j’aime beaucoup les couleurs sombres et unies que je porte régulièrement ; mais je me rends compte aussi que j’aime le blanc, et là par contre, j’en ai peu dans mon armoire, alors je vais essayer de ré-équilibrer ça.

J’ai été contactée avant le lancement de ce patron par Anne, la créatrice qui se cache derrière cette marque que vous connaissez très bien, pour m’envoyer son nouveau modèle en échange d’un article sur mon blog. Je connais très bien cette marque, et si vous me suivez, vous savez que j’ai eu l’habitude de tester ses modèles en taille 46, mais cette fois, ce n’est pas de cela qu’il s’agit ! Je n’ai pas du tout tester le modèle en amont de sa commercialisation, je l’ai reçu en cadeau pour vous en parler en détail et vous proposer une critique de ce modèle. Je trouve les tests intéressants et enrichissants, car ils permettent notamment de déceler des anomalies, de suggérer des améliorations, d’apporter sa modeste expérience au créateur en question, et surtout de se rendre compte que le tombé soit aussi joli en 34 qu’en 46, mais cela demande du temps, beaucoup de temps, et d’être rigoureux de A à Z, sans concession. Je dois donc vous avouer que je suis très attachée à ce concept de « Review » qui est beaucoup répandu chez nos amis outre Atlantique (bien que Deer&Doe commence à utiliser ce mode de « publicité ») que chez nous, qui permet de se faire plaisir sans les contraintes du test ! Tout ça pour vous dire que j’espère plus de review dans notre blogosphère couture frenchy 😉

Désolée pour ce pavé qui est peut être complètement inutile, mais je voulais jouer le jeu en toute transparence pour vous présenter ce projet de couture !

Le cardigan qui vient du froid

bergen_clo's (3)

Je suis toujours très curieuse de connaitre les origines des noms de patron de Anne Kerdiles Couture. Certains nous parlent tout de suite, mais j’avoue que j’ai séché sur Bergen. Bergen ? C’est une ville de Norvège, la 2ème ville du pays, dont le nom signifie « Prairie entre les montagnes » : rien que ça ça me fait rêver..

Le patron en lui même ne m’a pas fait rêver tout de suite, ou du moins pas totalement. A la découverte, j’ai adoré ce petit cardigan moderne, d’inspiration Teddy avec son double boutonnage et ses manches raglan mais j’étais un peu moins emballée par les plis aux épaules qui auraient tendance à mon avis à amplifier les carrures déjà imposantes. Mais connaissant bien le travail d’Anne, je décidais de foncer les yeux fermés et j’acceptais sans hésiter de le coudre

bergen-anne-kerdiles-couture-web-600x600

Le patron pochette est un vrai petit bijou, et je suis tellement contente qu’elle les propose (au départ, les patrons n’étaient disponibles qu’en PDF). Le format est inhabituel : les pochettes sont des carrés de 18 x 18 cm et l’ouverture se fait au dos avec les 4 coins qui sont arrondis et se ferment en s’intercalant. A l’intérieur de la pochette, le livret d’explication en français et en anglais, illustré avec des schémas, et la planche du patron sur laquelle les pièces se superposent.

L’idée d’un cardigan en jersey m’a complètement séduite, mais attention au choix de tissu ! Tout les jerseys mous ou trop élastiques (les jerseys viscose, jersey maille, ou les bi stretch) sont à éviter incontestablement. Ce patron a besoin d’un tissu qui a de la tenue : les jersey de coton, les milano, ponte, seront parfaitement adaptés. Le cardigan n’est pas d’aisance négative alors les molletons, sweat et matelassés sont tout autant adaptés 😉 (mais là encore, attention toutefois à l’épaisseur de votre molleton,  surtout pour les plis au niveau des manches qui risquent d’être « gonflants »). Cela ouvre encore plus le champ des possibles, et surtout à celles aussi qui ne sont pas à l’aise avec la surjeteuse !

bergen_clo's (5)

bergen_clo's (6)

Autant donc j’étais emballée par le modèle, et surtout par sa fonction (comment résister à une veste ? Je n’ai toujours pas la réponse !), autant choisir le tissu cette fois ci a été long. J’ai beaucoup de jersey dans mon stock mais je n’arrivais pas à les imaginer en cardigan ! Je voyais des robes, des T shirt et des sweats, mais pas de gilets ! C’est dingue ça ! Il a vraiment fallu que je m’installe et que je fasse le tri en associant chaque coupon de jersey avec un ou plusieurs patrons et c’est un peu par élimination que je suis tombée sur ce jersey de coton blanc/crème très légèrement moucheté. Je l’avais tout d’abord gardé pour un T shirt Hemlock oversize, mais devant la quasi absence d’élasticité j’ai abandonné le projet du Hemlock et je l’ai coupé pour Bergen (ah bon ? on n’avait pas remarqué !)

Je décide donc de décalquer le patron en taille 46 selon mes mensurations et le rendu est ajusté mais confortable. C’est un cardigan dont l’encolure est assez dégagée, sous lequel on peut porter des hauts fins (on oublie les sweatshirt, pull, etc..) sans risquer d’être engoncée au niveau des bras. D’ailleurs, à ce sujet j’ai lu chez la belle Lise qu’elle avait trouvé que les manches étaient très (trop ?) amples, et bien je n’ai rien à vous signaler de tel !

bergen_clo's (2)

Naturellement, mon avis est très personnel mais, je n’ai pas trouvé excessif l’ampleur des manches. A vous d’en juger maintenant (surtout qu’en ce moment les patrons Anne Kerdiles Couture sont en promo à 5€ )(je dis ça, je dis rien)

Cherchez la différence

La perte de temps (si on peut appeler cela comme ça) pour choisir mon tissu m’aura au moins servi à quelque chose : des versions ont vu le jour sur la toile et j’ai été légèrement influencée ! J’ai adoré la version de Therese Sequin : manches contrastantes en Wax, ajout de poignets pour finir les manches et d’une bande pour la finition du col. Gros gros coup de coeur pour cette version dans l’air du temps, et bingo, je me suis mise en tête de rajouter une bande d’encolure pour une finition aux petits oignons.

Pour se faire, j’ai mesuré mon encolure et j’ai enlevé 2 cm à cette mesure pour avoir la longueur de ma bande d’encolure finale. Je voulais une largeur finale de 1.5 cm donc j’ai coupé un rectangle de 6 cm de large x la longueur calculée juste avant : pliée en deux cela fait 3 cm de largeur, mais j’ai compté 1.5 cm de marges de couture. J’ai cousu ma bande en la répartissant le long de l’encolure : je l’ai attaché aux extrémités puis à des points « repères » (le milieu dos puis un autre point situé au milieu du milieu dos et de l’extrémité devant)(suis je claire ???). Je l’ai cousu dans un premier temps sur l’encolure en faisant mourir les extrémités pour que la bande soit plus petite sur le devant. Après avoir vérifié que tout était joli et harmonieux, j’ai cousu les parementures par dessus, la bande d’encolure étant prise en sandwich entre le gilet et les parementures. Cela ne demande vraiment pas trop de travail en plus, et cela apporte un plus considérable, vous ne trouvez pas ?

bergen_clo's (4)

Je me suis rajouté du travail pour la bande d’encolure, mais j’ai gagné du temps car j’ai cousu moins de boutons pressions ! Héhé ! Maligne va !

La pose de ces boutons est toujours un peu nerveuse – peur de rater, de déchirer le tissu, de péter la nacre du bouton tellement on frappe fort (ne rigolez pas, ça m’est DEJA arrivé !), et surtout, le souci majeur, c’est quand on en rate un forcément, il est foutu ! Donc il est super important d’avoir un bon stock à la maison de ce genre de choses, car je me retrouve toujours avec des éléments en trop ou au contraire en moins !

boutonscardigan_clo's

Pour ce cardigan, il faut 10 boutons pressions, exactement ce que j’avais en ma possession. Hors de question pour moi de coudre les 10, sachant que je compte dans ce genre de cas 20 % d’échec ! De plus, le diamètre conseillé est de 10-12 mm et mes boutons sont un peu plus gros et font 14 mm de diamètre. Le double boutonnage n’aurait donc pas été aussi joli, alors fichtre, je n’avais qu’à coudre 6 boutons, cela me laissait une marge de manoeuvre correcte. Et bien tant mieux car deux boutons se sont décrochés le lendemain, j’ai réussi à les enlever en redressant délicatement les petits « piques » – je n’ai fait aucun dégât (yeahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh) et j’ai pu les recoudre puisque j’en avais encore (oh punaise je l’avais senti ce coup là)(et en plus il m’en reste encore deux autres si jamais d’autres se font la malle !!!)

Alors il ressemble un peu moins au modèle original avec les modifications que je me suis permises, mais je pense avoir pris les bonnes décisions pour pouvoir justement le porter ! Et justement, il se porte aussi bien ouvert que fermé, même avec 4 boutons de moins !

bergen_clo's (1)

Patron Fournitures
Bergen, Anne Kerdiles Couture
15 € en format pochette, 8 € en format PDF
1m50 de jersey de coton blanc/crème moucheté, marché St Michel
6 boutons pressions
Présentation ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Clarté des explications ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Facilité de réalisation ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Coupe du vêtement ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Points forts Points faibles
Patron disponible dans les deux formats.
Peut se coudre sans surjeteuse
Coupe actuelle et vêtement facile à porter
Faire bien attention aux choix des boutons pressions qui doivent être adaptés à la nature de votre tissu
Technique Pose des boutons pressions ; c’est tout simple, mais il faut juste arriver à trouver le truc ^^
 A refaire ? J’aimerais bien tenter ce modèle en version sweat, je suis certaine que ça le ferai !

Voila pour le tout dernier patron d’Anne Kerdiles Couture. Sur les photos, je le porte avec mon top Hayden que vous pouvez voir en détail ici !

J’espère que cet article vous plait ! Prenez vous de soin et à bientôt

Publicités

20 thoughts on “[Review] Bergen, Anne Kerdiles Couture

  1. C’est vrai que sur toi les manches vont très bien. Merci pour cet article détaillé, comme toujours. Je trouve que l’ajout du col est vraiment le petit détail qui manquait !! Excellente idée et merci pour les explications, je les suivrai pour faire comme toi si je le refais un jour. Gros bisous et bon week end de Pâques !

    1. Pour cette histoire de manches, le tissu doit jouer très certainement en exagérant ou non l’ampleur ! Sur ce coup là, je suis contente ^^ Bises Lise et bon weekend de Pâques également !

  2. Joli cardigan dans une couleur qui te va bien et est totalement coordonné au top coloré en dessous ainsi qu’au jean. Mais il est vrai que je ne suis pas séduite par Bergen pour la raison que tu as évoquée : les plis qui accentuent la carrure et pour moi ce point est rédhibitoire !
    Sinon c’est une bonne idée de porter des couleurs claires ça te sied aussi bien que le noir (pas trop de noir !)
    Merci pour tes articles toujours bien écrits ; passe de bonnes fêtes de Pâques.

  3. Super article pour plusieurs point, mais je ne comprends pas quand tu dis « Le cardigan n’est pas d’aisance négative », je n’ai jamais entendu parler d’aisance négative tu pourrais m’expliquer ?

    Il y a quelques mois je me suis lancé le défi pas de shopping pendant un an, et tu vides tes armoires pour coudre toi même ce dont tu as besoin. Le problème que je rencontre ce sont les pulls, je n’ai pas de pull et j’en ai grand besoin ! Ce patron tombe donc très bien et me fait remarquer qu’il y a un manque dans le choix de cette proposition tu ne trouves pas ?
    Quoi qu’il en soit je suis heureuse de découvrir celui-ci !

    1. L’aisance négative est indiquée dans les patrons à coudre en tissu maille : le jersey s’étirant, les dimensions du vêtement fini sont toujours plus petites que nos mensurations. Voilà pour l’explication ! Autre chose concernant ce cardigan, et puisque tu parles des pulls, j’ai vu quelques versions en sweat justement de ce cardigan, en coupant le devant sur le pli 😀

      1. Aaaah merci pour ces explications ! En version sweet ça me parle plus, pas bête du tout de le mettre au pli du tissu 😉 Merci Clothilde ^^

  4. Très jolie version et quelle bonne idée la bande d’encolure, je trouve que justement ça rééquilibre avec les épaules et du coup elles paraissent moins présentes. Me laisserais-je tenter? A voir aussi pour un rajout de poches ( j’adore les poches!)

  5. Bonne idée cette bande de col ! Je ne suis pas hyper fan de ce modèle, mais je serai curieuse de voir ce qu’il donne dans un tissu plus fin et fluide si ça se trouve ça rend bien !
    Pour les boutons pressions une petite astuce : un petit carré de tissu glissé (tu bâtis à la main et ensuite tu enlèves un fois le bouton posé) entre le devant et la parementure à l’endroit de chaque bouton permet d’avoir une base plus épaisse et plus solide.

  6. Il est superbe ce cardigan et il te va très bien !!! La couleur aussi est géniale !! Tu as raison de te lancer plus dans dans couleurs plus claires !!! En tout cas, tous les petits détails de ce modèle sont vraiment chouettes et tu as très bien fait d’ajouter une bande d’encolure pour le finir !! Et belle gestion des pressions !!! 😉 !! Bravo !!!

  7. BRAVO, j’adore taversion et Anne a bien fait de t’envoyer le patron et ainsi nous montrer ta version car grâce à celle-ci j’ai plus accroché!
    C’est l’ajout de la bande d’encolure qui m’a convaincu car je trouvais vraiment qu’il manquait quelque chose!!
    Alors merci !
    Pour les pressions, je mets toujours un petit morceau d’entoilage thermocollant fin sur l’envers du tissu avant la pose.

  8. il te va bien ce cardigan, ce n’est pas du tout mon style mais il en faut pour tout le monde 😉
    Pour poser les pressions j’utilise la pince Prym, car au marteau avec moi c’était la cata, je dois trop bourriner… la faute à des années de rénovation ahah

      1. La pince de Prym est modulable avec plusieurs embouts en fonction des pressions, je pose aussi bien les résine Prym ou les Kam, les pressions jersey anneaux ou « solide » et les nacrées, que ce soit prym, bohin ou Mondial Tissus, ça passe. Il faut d’abord avoir acheter un lot Prym vendu avec l’embout pour pouvoir s’en servir, après t’es libre ! (promis je suis pas sponso ^^)

Ecrire un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s