[Garde Robe Capsule] Mon projet de Juillet

Bonjour à tous !

Alors cette capsule, elle avance bien ? J’ai lu ça et là quelques articles faisant le point du premier semestre, et franchement vous m’impressionnez. Vous vous êtes bien appropriées ce projet, vous arrivez à tirer des conclusions, à vous rendre compte des erreurs commises, et surtout, vous vous posez des questions et faites le bilan. Chez certaines, on peut se rendre compte qu’un style vestimentaire se dégage, chez d’autres, cette capsule vous pousse à coudre des choses plus techniques et des pièces qui ne vous attiraient pas au départ… Bref. Bravo. Vous m’épatez, mais grave ! Et heureusement que vous êtes là car quand j’ai un petit coup de mou, ça me booste de voir vos capsules les filles, alors merci. MERCI QUOI !!!

Bref, à mon tour de continuer la capsule !

Ce mois ci, je m’attaque à du lourd : le maillot !!!! Mais pour la deuxième fois depuis le début de l’année, je change de programme et vous propose un autre modèle que celui que j’avais en tête de mire (j’avais prévu le modèle de Closet Case : Sophie). Et cette fois ci, le maillot a été cousu dans un cadre un peu particulier, d’où le format un peu différent de mes précédents articles !

Au début il y avait… Artesane

Artesane et ses cours vidéo, et plus particulièrement les cours dispensés par Charlotte Jaubert, diplomée ESMOD spécialisation lingerie. Charlotte a déjà plusieurs vidéos de cours disponibles sur le site (maillots de bain une et deux pièces, lingerie, etc…), et parallèlement, elle est en train de monter une activité personnelle : Ses jours couture.

Le but ? proposer des ateliers à la journée pour apprendre à coudre de la lingerie grâce à des professionnels diplômés. Une Master Class Lingerie si vous voyiez ce que je veux dire, mais avec à boire, à manger, et dans la bonne humeur en plus ! L’atelier auquel j’ai participé correspond en fait au cours vidéo du même nom ; le maillot que j’ai cousu (et sa variante) ne sont donc pas des exclusivités, et sont disponibles en PDF avec le cours (mais pas vendu seul – c’est à dire, sans le cours – à ma connaissance).

Charlotte et moi  (Merci Clo pour la photo !)

Les deux maillots ont une base commune : la culotte. Haute et gainante s’il vous plait. La première version (à gauche sur la photo de présentation d’article) présente un décolleté en V très plongeant avec deux pans sur le devant et sur le dos, et la seconde version est quant à elle finie avec une bande nouée sur la nuque (le dos est nu donc). Pour les deux maillots la partie corsage est doublée avec du lycra, et la partie culotte est doublée avec de la doublure spéciale maillot. J’ai choisi la version dos nu, non seulement parce que j’adore les dos nus, mais surtout pour une question de compatibilité morphologie (team gros bonnet, vous voyez ce que je veux dire, hein ?)

Les fournitures

Je sais pas vous mais pour coudre un maillot de bain, c’est un, déjà compliqué de trouver un modèle qui nous plait (encore que maintenant il commence à avoir un choix intéressant et varié sur le marché) et deux, c’est la croix et la bannière pour trouver les bonnes fournitures. L’année dernière, j’avais acheté un lycra aux reflets chatoyants chez Diffus Laine Tissus, seul et unique magasin où j’avais trouvé une telle matière (je n’étais pas inspirée pour acheter sur le net, ayant peur de me tromper, et les couleurs étant parfois infidèles à la réalité) et bien cette fois ci, c’est toujours à Diffus Laine que j’ai trouvé mon bonheur, mais le lycra choisit est d’une bien meilleure qualité, et surtout, les couleurs sont belles avec une multitude de teintes (du bleu pastel au rose fushia, en passant par le jaune citron et le vert emeraude, bref… je m’égare) et je vous assure que le plus dur sera de choisir la couleur de votre maillot de bain !

Attendez je n’vous ai pas tout dit : choisir la couleur de votre maillot ça va être dur.. Mais ça va être encore plus dur si vous décidez de le faire en deux couleurs (voire en 3)… ARRRRRGGGGGhhhhh, je crois que je vais déjà commencer à réfléchir pour l’été prochain (LOL). Donc, comme je n’arrivais pas à choisir, j’ai prix du lycra noir pour une version classique, indémodable, et j’ai prix un combo gris perle/bleu pastel pour une association tout en douceur (je ne me voyais pas trop avec un maillot pétant mais en voyant celui des copines maintenant je regrette presque !)

La partie « culotte » jaune citron de la pétillante Rachel, avec la star de la journée : la laminette

En guest star : la laminette

Celle là ! Elle n’a pas été facile à dompter au premier coup ! L’erreur que j’avais fait l’an dernier sur mon maillot avait surtout concerné mon choix de laminette. J’avais utilisé ce genre de produit qui, certes, est bien notifié pour maillot de bain dans la description mais au fur et à mesure des ploufs, le maillot avait perdu de sa superbe et commençait à se détendre à certains endroits (surtout au niveau de la culotte pour tout vous dire). Bon ok, le maillot est encore portable et je l’aurais mis encore cet été avec plaisir mais le fait est là : la laminette que j’avais utilisée n’était pas la plus appropriée.

La laminette présentée à l’atelier de samedi dernier n’est pas du tout la même : elle n’est pas transparente, elle est même plutôt épaisse, et se tient bien, et est très légèrement rugueuse au toucher. Elle est cousue avec la plupart des marges de couture du maillot, ce qui fait qu’au porté le maillot va bien faire son effet de ventouse et ne pas s’échapper à la moindre vague inopinée

Ici avec Guénael, diplômé d’Esmod aussi, fidèle assistant de Charlotte mais aussi : spécialiste du plan de coupe, livreur de repas, dégaineur de découd vite, et videur de canettes mal enroulées (il n’y pas de « rayez la mention inutile »)

La couture de la laminette, c’est toujours un moment un peu difficile à passer. A certains endroits de la construction, on se retrouve avec les deux pans du devant qui se croisent (donc deux épaisseurs de lycra x 2) à assembler avec la culotte (elle même doublée aussi), et là, il faut pas lâcher la laminette, et essayer (je dis bien essayer) de rester droit sinon le couteau va couper la laminette (voir plus si affinités) et là, tu pleures. Et tu vas chercher un schoko-Bon. Puis tu re-pleures parce que tu as mangé un schoko-Bons et tu finis par penser que tu ne vas plus rentrer dans ton maillot (ouch)

Point technique : sur cette photo, on voit bien la laminette cousue directement dans les marges de couture avec la surjeteuse. A cette étape, j’écarte les deux côtés cousus, envers en face de moi et je couche la laminette d’un côté avec un long point zigzag. Bref, c’est beau, c’est magnifique. Par contre, je n’arrive décemment pas à rendre la couleur exacte de mon maillot qui apparait bleu roi sur cette photo alors qu’il est en réalité bleu pastel (voir trois photos plus haut) grrrrrrrr

Un atelier « Ses Jours Couture »

L’atelier s’est donc étalé sur la journée, du choix du maillot, avec le découpage du patron, jusqu’à la dernière couture et l’essayage final. Le but de ces sessions est d’être accompagné à chaque étape, de connaitre les bonnes techniques et les petites astuces pour appréhender la couture sans avoir peur. Coudre un maillot de bain n’a rien d’insurmontable (je l’ai fait seule en mode warrior l’année dernière) mais qu’on se le dise : c’est quand même très spécifique et l’on ne peut pas se permettre de faire de l’à peu près. Déjà à la base, il ne faut pas négliger la qualité de la matière, car dans l’eau cela ne pardonne pas, mais aussi pendant la construction du maillot, certaines étapes sont indispensables et nos mentors sont là pour nous apprendre la technique…

Et pour le reste ? Seuls l’entraînement, et la pratique nous donneront de l’assurance petit à petit, mais au moins, on est certains de ne pas faire d’erreurs « techniques »

A gauche : Clotilde (blog, compte IG) au premier plan en train de découper son tissu, et au fond Rachel (compte IG) prête à surjeter

A droite : Charlotte au centre expliquant les secrets de la laminette (tome 1), devant les yeux et oreilles attentifs de Caroline à gauche (compte IG) et Clotilde.

L’atelier était organisé à Diffus Laine Tissus à Gradignan, prévu pour 6 personnes maximum. En petit comité, Charlotte avait vraiment le temps de se pencher sur chacune d’entre nous, de suivre nos avancées, de corriger nos erreurs et a su très bien géré pour que chacune ait aussi un suivi plus personnel. Nous étions un peu à l’écart du magasin mais pas totalement renfermées, si bien que certains clients pouvaient facilement jeter un coup d’oeil à notre petit comité, et étaient bien curieux de ce qu’il pouvait se passer derrière ce petit mur ^^ Franchement j’ai adoré, les gens pouvaient venir nous voir discrètement travailler, tout en faisant leurs achats… Cela m’a un peu fait bizarre au début mais franchement, quoi de mieux qu’un magasin de tissus pour organiser un atelier hein ? C’est le rêve de tout le monde d’être entourée toute une journée de rouleau de tissus, de fils, de boutons… non ?

A la fin de la journée, les maillots étaient tous pratiquement finis ! Je pense que tout notre petit groupe étaient quand même assez fier d’en être venu à bout, et d’avoir pu réaliser une telle pièce (mention spéciale à celles qui n’avaient pratiquement jamais touché une surjeteuse auparavant !!!)

Ce fut une journée intense on ne va pas se mentir, mais tellement enrichissante ! Je suis encore sur un petit nuage !!!

Mon maillot a été réalisé en taille 44, et même si je suis au dessus des mensurations je dois dire que c’est parfait ! Il maintient bien sans serrer – si j’avais créée la taille 46, je pense sincèrement que je n’aurais pas été à l’aise ! Mais, je vous détaillerai tout ça à la fin du mois et surtout, je vous le montrerai porté 😉

***

En attendant, et pour clôturer cet article : c’est à vous de jouer ! Artesane lance cet été le défi Plouf !

L’objectif ? Coudre un maillot de bain une pièce ou deux pièces grâce aux cours vidéo « Je couds mon maillot de bain une pièce avec Charlotte Jaubert » et « Je couds mon maillot de bain deux pièces réversible« 

Comment participer ? Poster une photo de vous en maillot de bain qui respire la joie, la bonne humeur, synonyme de « Je suis bien dans mon maillot, un point c’est tout ! » sur Instagram avec les hashtags « artesane » et « defiplouf » ou dans le post dédié dans le communauté d’Artesane.

Jusqu’à quand ? Vous avez jusqu’au 31 août minuit pour participer, deux gagnantes seront sélectionnées…

Je vous annonce que je suis partenaire de cet événement, alors grâce au code « CLOMAILLOT », vous bénéficierez de 10 % de réduction sur les deux cours de Charlotte Jaubert ! Alors à vos maillots les filles !

 

Happy Couture à toutes, et n’oubliez pas, vous êtes des déesses !!!

 

 

 

Publicités

11 thoughts on “[Garde Robe Capsule] Mon projet de Juillet

  1. Oh j’adore!!! J’ai beaucoup hésité à aller la séance parisienne. En tous les cas ton maillot est canon, ça donne envie!!! Bravo à vous toutes pour ces jolies creations.

  2. Quelle chance de pouvoir assister à de tels cours en live!!! Ce maillot est magnifique, je t’ai vu dedans sur ton compte IG et tu est canon!!! Modèle sexy chic au top!!!!

  3. Chouette article bien complet !
    Aaahhhh le combo laminette/shokobons… Ma belle-maman m’a commandée un maillot de bain après avoir vu le mien et t’avoir vu en photo sur IG : elle t’as trouvée canon et elle fait partie de la team gros bonnet. Je lui ai dit ok, mais je veux être payée en shokobons sinon niet !
    Grâce à vous toutes j’ai le mojo couture ! Dimanche j’ai fini le maillot + fait des ourlets (yahou, passionnant !). Et hier soir, j’ai regarder mon petit stock de tissus et mon plus gros stock de patrons, pour trouver des idées. Ce soir : je décalque un patron !
    Et je n’oublie pas la mission photo 😉

    Je retourne sur mon nuage, merci encore pour les partages et la bonne humeur !

    Carolyne (PioupioudesIles sur IG)

  4. incroyable, ce résultat. Je trouve ce maillot blufant.
    pour la garde-robe capsule, je voulais te dire un grand merci, parce que j’ai hyper bien progressé grace à ce challenge : je réfléchis plus avant de coudre, je fais des toiles (non de non, des toiles !!!), j’ai un super short, un un-peu-moins-super pantalon, une chemise dont je suis trop fière, bientôt une combinaison (qui contre toute attente me va assez bien -bon, elle n’est pas encore tout à fait finie…). Bref, je suis hyper contente de t’avoir suivie. Merci Clo !!

  5. Ça devait être tellement intéressant d’avoir les infos sur la laminée en live d’une pro !
    Je regrette vraiment de ne jamais avoir prix l’option lingerie quand j’étais à l’école de couture.
    Et sur ces belles paroles, je fonce acheter le patron pour coudre ma combo pour le mois de juillet (comment ça, je suis TOUJOURS en retard ? )

  6. Le maillot de bain, c’est encore une montagne dans le lointain pour moi ! En même temps, je me dis que je n’en ai pas besoin … mais je vais bien finir par tenter (l’année prochaine !).
    En attendant, bravo pour ce challenge plus que réussi ! Il est très beau ton maillot !
    Et merci pour le défi capsule qui m’a permis de me lancer à coudre un manteau d’hiver doublé et tout !

  7. ça fait forcément bigrement progresser, un cours avec des pro, d’ailleurs, ton maillot est top, bravo à toi! Et puis aussi merci, puisque je te le dis à chaque post, je crois, mais ton défi m’a permis de réaliser certaines coutures que je n’aurais pas abouti si vite je pense, et ça m’amène à réfléchir à ma façon de coudre et de m’habiller, donc un vrai challenge qui fait progresser, j’aime! En plus, des catégories que j’avais a priori zappées en début d’année viennent se rajouter petit à petit : un short et une chemise sont en préparation!!! A suivre pour fin juillet lequel des deux je présenterai en premier 🙂

  8. Sympa ce petit maillot, on se languit de le voir porté 🙂
    Personnellement, après un premier défi réussi en janvier, puis une longue traversée du désert de la couture, j’ai décidé de modifier un peu les challenges pour créer une Garde-Robe-Gros-Bidon-Compatible pour l’été, avec des publications chaque semaine à partir d’aujourd’hui (6 projets seulement)… Mais je n’abandonne pas l’idée de la Garde Robe Capsule fort intéressante et cela se fera probablement en 2018 pour moi !

  9. Sympa, ce maillot. C’est une belle idée ce bicolore. J’ai cousu le mien pour le projet de juin, car j’en avais besoin, alors que je ne pensais pas en faire un; j’ai quelques photos de la chose portée, mais je n’assume pas… Je ‘ne l’ai posté sur Instagram que seul… Pourtant je l’ai utilisé, c’est jamanota, qui en dehors des fronces, ressemble un peu à celui-ci. Il a été cousu grâce à ce projet, sinon je ne sais pas si je me serais lancée Du coup, j’ai chamboulé l’ordre que je m’étais donné. Merci encore.

Ecrire un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s