Georgia #1 et #2, Seamwork Mag

Oh My God, j’ai cousu une robe !

Ma dernière robe, ça commence à dater. Il faut dire que le jean a la part belle chez moi, et qu’il me faut vraiment un coup de coeur pour pouvoir passer à l’acte. Et c’est ce qui s’est un peu passé avec ce modèle de Seamwork… alors que j’étais à deux doigts d’arrêter mon abonnement.

La robe de la dernière chance

Mon engouement pour le magazine Seamwork commençait vraiment à s’éteindre. Le déclin a commencé en fin d’année dernière, les modèles se sont enchaînés et pas un ne trouvait grâce à mes yeux. Pas de coup coeur, et plus les mois avançaient, plus mon indifférence montait. A la fin du mois de juin, j’ai eu envie de liquider tout mes crédits et d’arrêter, mais je me suis dit que j’allais attendre les modèles de juillet (sais t on jamais !). Et bingo ! Délivrance !! Enfin des modèles qui attisent ma curiosité de couturière.

Deux robes – et je peux vous dire que pour moi qui porte de moins en moins de robes, c’est de l’ordre du miracle d’avoir été attirée par ces modèles comme un aimant. Aujourd’hui, je vous présente donc Georgia, (comment ne pas avoir la chanson de Ray Charles dans la tête, je vous le demande) mais il n’est pas impossible que je couse Véronica un de ces quatre (et cette fois ci c’est le titre de Vianney que j’ai dans la tête, ça y est !)

J’ai été sage comme une image pour coudre cette robe. J’ai cousu une toile oui Madame. Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas cousu du Colette ou du Seamwork qu’une toile m’a paru indispensable. Mais ça n’était pas tant pour vérifier la taille – aucune variation n’est prévue à ce niveau là – mais plutôt pour vérifier l’ampleur, surtout pour vériier quel type de tissu utiliser pour que ça ne fasse pas trop « bibendum », et aussi pour checker la longueur et l’arrondi de l’ourlet. Je trouve cela super joli ce genre d’ourlet, mais des fois ça fait vraiment too much, je n’aime pas les ourlets trop marqués (quelle déception lorsque j’ai découvert la robe chemise de Closet Case Files… je trouve ça affreux alors que j’adore la marque bouuuuhh)(bref, tu me diras, c’est facile de raboter ce genre d’ourlet et de faire un truc tout droit non ?).

Bref je m’égare et je sais plus où j’en suis !

Tout ça pour vous dire que ma toile m’a convaincue (sinon cette robe n’aurait pas existé !), et je trouve l’ourlet juste bien. Il n’y a pas de décalage excessif entre le devant et le dos, et les côtés qui remontent donnent un petit twist casual à la robe. Cette toile m’a également permis de constater qu’il fallait que je fasse très attention à mon choix de tissu, et surtout à son poids. Je pense que les tissus légers conviennent mieux, et j’ai de suite penser à une baptiste de coton.

Heureux hasard, je venais juste de recevoir mes petits coupons Atelier Brunette, et ce coupon de Chalk Off Charcoal n’a pas attendu longtemps dans la case armoire.

J’ai hésité, je me suis rongé les ongles, je l’ai reposé dans l’armoire, puis je l’ai ressorti, je coupe, je coupe pas, je le range, je cherche un autre tissu mais je trouve rien qui me plaise, je le vais le rechercher, allez je coupe maintenant, oui mais non, etc, etc, etc…

Bref, j’ai cru devenir folle. Mais j’ai coupé. Je pense qu’il est vraiment temps de me faire plaisir pour les tissus. Bon ok vous allez encore voir pendant un certain temps des tissus de marché, mais c’était un de mes objectifs de l’année  : acheter de la qualité ; et les batistes de coton de chez Atelier Brunette c’était comme coudre un rêve quoi ! Et je ne parle pas de ceux des trouvailles d’Amandine ! Je me suis dit qu’il était temps d’amorcer mon changement « tissu » et de privilégier la qualité plutôt que la quantité, et c’est ce qui a fait pencher la balance pour couper ce tissu fraichement reçu.

Et vous savez quoi ? Aucun regret !

Je trouve que le motif moderne contrebalance bien le côté casual du patron de la robe, et surtout, la légèreté de cette batiste de coton lui convient parfaitement ! La robe est ample, mais reste vaporeuse et ne tire pas vers le bas ! Un bonheur à porter, vraiment ❤

Mais avec Georgia, je me suis dit que je n’allais pas en rester là…

2 nuances de gris

Je l’ai très vite imaginé en version T shirt bicolore. Deux couleurs pastels, deux tons d’une même couleur, ou même une association noir + couleur flashy ; je trouve que ce modèle se prête bien à un jeu de deux couleurs, le corsage est bien long, du coup la silhouette est équilibrée entre le haut et le bas.

Et puis, il faut dire que quand un modèle au potentiel basique me plait, j’ai tendance à vouloir le coudre une deuxième fois tout de suite… histoire de m’assurer que le premier résultat n’était pas un miracle (mais parfois, c’est le cas !).

Pour cette deuxième version, j’ai liquidé les chutes ! Une cotonnade gris souris légèrement chinée pour la partie haute, et un voile de coton blanc à pois noir minuscules. Le premier est un peu rigide, le T shirt est du coup moins confortable que la robe, mais fort heureusement c’est rattrapé par le second coupon utilisé, beaucoup plus fin, qui rend le modèle vaporeux telle une petite blouse d’été (d’ailleurs, pour les plus fidèles d’entre vous, ce coupon est une chute de ma chemise Margot !!!) Les deux tissus forment une association très jolie, simple, minérale, exactement comme j’aime, et je le porte très souvent avec mon slim noir pour parfaire ce trio de couleurs neutres.

Juste un petit point concernant la technique du vêtement : ce modèle ne présente pas vraiment de difficulté. L’encolure est finie avec une parementure que j’ai sous piqué mais également surpiqué au niveau des coutures d’épaules pour la maintenir en place. Coudre un biais est tout à fait possible pour celles qui n’aiment pas les parementures. Attention car le modèle peut vous paraitre grand mais les épaules et les emmanchures sont ajustées alors ne vous fiez pas aux apparences ! J’ai cousu une taille 14 en suivant mes mensurations (surtout le tour de poitrine)

D’autre part, je trouve les manches… étranges… Elles sont très arrondies je trouve, et viennent vraiment sur le devant ce qui donne ce côté très flottant ! J’ai été surprise au premier coup de d’oeil mais c’est bien pensé, surtout quand il fait chaud, aucun risque de coller des bras ! (et spéciale dédicace à la team bras dodus qui n’aura pas besoin de retouches à ce niveau là ;))

Patron Fournitures
Georgia, Seamwork
12 $ en PDF ( pour les non abonnés ) 10 $ ou 1 crédit Seamwork ( pour les abonnés ayant pris leur abonnement après la sortie de ce modèle,  )
Pour la version robe : 1m25 de batiste de coton Chalk Off Charcoal, Atelier Brunette / moins d’1m de passepoil camel / Thermocollant pour les parementures

Pour la version T shirt : chutes de cotonnades gris chiné et voile de coton blanc, marché St Michel / Thermocollant pour les parementures

Présentation ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Clarté des explications ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Facilité de réalisation ♥    ♥    ♥    ♥    ♥
Coupe du vêtement ♥    ♥    ♥        ♥
Points forts Points faibles
Vêtement très facile à réaliser, adapté à tous les niveaux.
Demande peu de métrage.
Facilement adaptable en version haut
Disponible qu’en anglais et qu’en format PDF
Technique Aucune difficulté
 A refaire ? Envie de faire une autre version T Shirt, cette fois ci dans les pastels colorés, mais après, ça suffit !

Georgia a fait des miracles : mon abonnement Seamwork est relancé… j’espère ne pas être déçue dans les prochains mois… En tout cas, pour les parrainages, je suis encore opérationnelle si vous le souhaitez !

Comment trouvez vous ce modèle ? Un petit coup de coeur ? Ou alors vous préférez Véronica ?

Je vous embrasse

❤ ❤

Publicités

34 thoughts on “Georgia #1 et #2, Seamwork Mag

  1. Je trouve cette robe, tout comme la blouse, très réussie et je me demande pourquoi tu ne couds pas plus de robe car cela te va vraiment bien. Merci pour cet article en tout cas, très clair, comme d’hab’. Je ne connaissais pas cette marque, mais en grande adepte de robes, je vais aller faire un tour sur leur page ! (et blinder encore plus ma to-sew list 😂)

    1. Je pense que j’ai cousu beaucoup beaucoup de robe au début de ma carrière de couturière, j’en ai beaucoup porté aussi, mais je suis tellement bien dans mon slim… que coudre une robe devient parfois pour moi de l’ordre du miracle. Elle doit répondre à un cahier des charges extrêmement exigeant ^^

  2. bonjour,

    j’adore la robe!! du coup je suis allée sur leur site, et ils proposent de devenir membre et du coup de bénéficier de 2 téléchargements pour 6 dollars par mois, mais je n’arrive pas à voir combien coûte cette adhésion?? merci 🙂

    1. Alors l’adhésion coûte 6 dollars par mois et cela te donne deux crédits tu peux acheter un patron Seamwork pour un crédit et un patron Colette pour trois crédits ! Mais si tu veux t’abonner je te parraine ton premier mois sera à 3 dollars ( et moi j’aurais un mois gratuit ! )

      1. ah OK! et ça se passe comment le règlement on est prélevé tous les mois ou on paie chaque mois et on arrête quand on veut?? car ça m’intéresse, je réfléchis… et je te dis.. 🙂

      2. je me suis abonnée, je leur ai envoyé un mail pour qu’ils me confirment que le parrainage a bien fonctionné car je n’ai rien vu 😦
        j’ai donné ton prénom et le lien que tu m’as donné, espérons qu’ils le prennent en compte…

      3. re coucou!!
        ça a fonctionné, j’ai été débitée de 3$, ils m’ont dit que tu as dû être créditée!! voilà y’a plus qu’à!!

      1. coucou!
        j’essaie de m’inscrire mais je ne vois nulle part « referral link », il faut d’abord payer avec paypal et ensuite ils demandent si on a un parrain?? car j’arrive directement après mes infos perso sur le paiement??

      2. Ahhh….ca ne s’appelle peut être pas comme ça … regarde bien mais je pense qu’il y a un endroit avant de payer ; sinon moi qui suis abonnée depuis des lustres je pourrais le faire également ! Mais ca n’est pas le cas

  3. Waou, j’ADORE !!! J’ADORE ta version robe, j’ADORE ta version blouse !!! Je n’avais pas du tout craqué sur ce modèle, mais là, j’avoue, tu m’as fait changer de point de vue. Merci pour ton conseil sur le tissu très souple qu’il fait utiliser, je me serais trompée. Bravo, c’est une réalisation basique certes, mais qui te va à ravir !

  4. Très chouette cette robe. Beau potentiel basique comme tu dis. Mais quand j’ai cliqué sur le lien vers veronika, mon cœur a chaviré!! Limite je réfléchis à l’abo… y’a moyen d’acheter les patrons a l’unité sans abonnement?? A bientôt! ( suis à la bourre sur la capsule… ma tenue été vacances est shootee mais je dois rédiger :))

  5. J’adore !!! Tes deux versions sont vraiment géniales !!! C’est vrai que cette robe a l’air d’être un modèle de confort, la robe qu’on enfile … et qui fait la journée sans qu’on y pense !!! C’est l’idéal !! Et gros coup de cœur pour ton jeu de couleur sur ce top !!! Ça rend vraiment super bien ces deux tons de gris !!!! J’ai hâte de voir ta version pastel !!! Bravo !!!

  6. Encore une « mignonnerie » le modèle est basique, donc gros potentiel: c’est le tissu qui fait tout!!
    J’ai toujours un peu de mal avec la forme de ces ourlets pour des robes, je trouve ça « casse-gueule », par contre j’adore pour des tops. Deux jolies pièces de plus dans ta garde-robe.

    1. Ouais, et je dirai même plus : plus la forme est simple, puis c’est casse gueule de trouver le bon tissu… combien de fois je me suis plantée ! Les tissus simples sont souvent les plus adaptés, malgré ce que l’on peut croire !

  7. J’adore cette robe je vais surement m’y mettre rapidement !
    Concernant les tissus celui-ci est superbes mais ça m’ennuie de mettre aussi cher pour un tissu fabriqué en inde dans des conditions que je ne connais pas. je préfère acheter français à ce prix là mais ce n’est que que ma réflexion personnelle 😀

    je suis contente que l’ourlet ne rebique pas trop c’est vraiment rédhibitoire ce détail !-

    1. J’ai les mêmes interrogations que toi mais il me semble qu’Atelier Brunette avait communiqué au sujet de la fabrication de leur tissu, mais je n’arrive pas à remettre la main sur l’article… Je te ferai signe si je trouve quelque chose 🙂

Ecrire un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s