Maillot de bain, by Charlotte Jaubert

Bon allez Clo, on se motive pour écrire cet article. Tu as pris les photos, c’est pas pour rien nan ?

Voilà ce qu’il se passe dans ma tête en ce moment : heureuse d’avoir réussi à coudre mon maillot de bain, mais frileuse à devoir cliquer sur « publier » alors que cet article contient des photos de moi plutôt découverte ! Je sais que je ne suis pas obligée de mettre des photos portées – mais ça n’est pas vraiment pas ma vision des choses. Un blog de couture sert aussi aux lecteurs/lectrices pour se rendre compte du tombé, du design et je suis assez frustrée lorsque je vois ici ou là des photos sur un cintre. Oui, un vêtement sur un cintre c’est tellement joli tout plein, mais l’on se rend pas bien compte si c’est bien ajusté, n’est ce pas ?

J’ai déjà réalisé cet exercice il y a deux ans (en deux pièces, quand j’y pense, j’étais fooooollllllle), mais définitivement, c’est comme si c’était ma première fois aujourd’hui encore. C’est fou ce que j’oublie vite. Et coudre un maillot de bain une fois tout les deux ans est trop peu pour me familiariser à l’idée de montrer des photos portées. Décidément, il faut que j’en couse plus ^^

En tout cas, pour ce maillot, je me suis bien entourée. Des tissus de qualité, des professionnels de rêve, et des acolytes autant passionnées que moi, je ne pouvais pas le rater ! C’est comme si tout était réuni pour réussir ! Alors maintenant, il faut se jeter à l’eau et vous le présenter en bonne et due forme…

C’est partiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Parlons peu mais parlons bien

Ce maillot est donc un maillot de bain 1 pièce, disponible chez Artesane dans le cours spécifique du même nom, créée par Charlotte Jaubert, diplomée d’Esmod spécialisation Lingerie (tout ça, je vous l’ai déjà dit ici, et même un peu plus !)

Le patron est composé de trois pièces :

  • une bande nouée, qu’il faut couper x4 dans le lycra
  • une culotte devant et une culotte dos, qu’il faut couper x1 dans le lycra, et x1 dans la doublure spécial maillot

Les fournitures :

  • un mètre de lycra ( ou 2 x 50 si vous choisissez de le faire en bicolore comme moi )
  • 50 cm de doublure maillot
  • de la laminette de 0.60 de large
  • du fil mousse et du fil polyester

Le patron est disponible de la taille 36 à la taille 44 mais si vous êtes en 46 comme moi, vous pouvez constater par vous même que ça passe en 44. L’avantage avec un maillot c’est que si c’est trop serré, ben c’est pas trop trop grave (on est d’accord qu’il faut respirer quand même !) Au contraire, si votre maillot est un poil trop large ou a tendance à bailler légèrement à certains endroits, mieux vaut le reprendre car il en va de votre intimité, surtout en public !

Sur ce coup là, soit j’ai eu de la chance, soit ce maillot était définitivement fait pour moi, car non seulement je fais un 46, mais qui plus est, un bonnet E et je n’ai pas eu besoin de faire ne serait ce qu’une minuscule modification. Franchement je me dis qu’avec le recul, faire cet atelier couture, c’était comme une bonne étoile !

Quand je pense qu’en magasin, j’aurais fait des tonnes d’essayage dans une microcabine et serais probablement sortie déçue et toute rouge de colère, en me disant que je suis grosse et que jamais je n’arriverais à trouver un maillot à ma taille….

Rien que pour ça… Merci Artesane et merci Charlotte ❤

Et je dis vrai !

Déjà, la plupart des maillots de bain sympas, jolis, ou avec des imprimés originaux ne sont disponibles que de la taille 34 à la taille 42. (ok, je ne parle pas des collections de Janine Robin – par exemple – qui habillent les femmes jusqu’au bonnet F mais il faut mettre 200 € dans le maillot les filles !). Mais c’est sans compter que ce genre de maillot noué sur la nuque n’est souvent pas DU TOUT adapté aux fortes poitrines.

Regardez la découpe de côté : la bande ne commence pas sur les côtés de la culotte mais bien 4 à 5 cm à l’arrière, sur la culotte dos. Ainsi la bande cache bien même le côté et surtout, cela offre plus de matière pour soutenir et couvrir la poitrine. Aucun risque de dévoiler spontanément un bout de sein. Avec un décolleté aussi joli si l’on doit voir quelque chose, c’est sur le devant mais pas sur le côté !

En magasin, souvent cette bande nouée commence sur la culotte devant, alors c’est même pas la peine d’y penser avec mon bonnet E ! Donc à toutes celles qui galèrent encore et toujours à essayer les maillots du prêt à porter, nan mais sérieux les filles, vous attendez quoi pour le coudre…?

Je sais vous allez me dire : mais c’est trop dur de coudre un maillot !!!!

Et là j’ai envie de vous dire oui et non. C’est sur que si vous pensez que l’on peut coudre un maillot comme un chemisier, forcément ça va être la cata. Pour coudre un maillot, il faut savoir bien s’équiper : aiguilles stretch ou super stretch, fil mousse à mettre dans la surjeteuse (juste pour les deux boucleurs ça suffit), savoir bien étirer la laminette quand il faut, étirer le lycra lors des surpiqûres, autant de petits détails techniques qu’il ne faut pas sacrifier.

Par contre, je préfère être honnête : coudre un maillot de bain sans surjeteuse ça me parait compliqué. La surjeteuse maîtrise bien la tension, fait que le vêtement va pouvoir s’étirer sans éclater, elle va avaler les épaisseurs (lycra + laminette) sans souci, et surtout elle garde son entrainement lorsqu’on tire sur la laminette ! On peut certainement coudre avec une machine à coudre, mais avec la mienne qui est plutôt basique, je pense que j’en aurais pété des aiguilles, surtout avec la laminette, lorsqu’elle doit être tendue lors de l’assemblage (par contre, si vous possédez une machine à coudre avec double entrainement, je pense que ça va passer comme sur des roulettes)

 

Alors ? Il y en a encore dans l’assistance qui ne veulent pas se coudre leur maillot…? Franchement coudre un maillot, c’est rien à côté de vous le montrer 😉 Il m’en faut du courage et de la force – acceptation de soi, toussa toussa, c’est souvent plus facile à dire qu’à faire, mais une chose est sure : je suis contente de l’avoir fait !

On a de la chance les filles, car les maillots de bain arrivent en force dans le monde de la couture. De très jolis modèles sont sortis cette année, et avec ceux déjà existants, cela commence à offrir un sérieux choix, impossible de ne pas trouver un modèle qui nous plait. Et puis, si ce modèle vous plait,  je vous rappelle qu’Artesane vous offre 10 % de réduction avec le code :

CLOMAILLOT

sur les cours de maillot de bain de Charlotte Jaubert dans le cadre du défi Plouf !

Finalement le plus dur dans cette histoire de maillot, c’est de trouver les matières premières quoi ! Le lycra, la laminette, les armatures, les biais spéciaux, les fils mousse, la doublure maillot, etc, etc… C’est un parcours du combattant ! Fort heureusement pour mes amies girondines, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin à Diffus Laine Tissus à Gradignan. Et pour les autres, la couture du maillot de bain se démocratisant de plus en plus, vous trouverez facilement les matières adaptées et les fournitures adéquates dans certaines boutiques en ligne (je pense à Rascol notamment).

***

Voilà ! C’était mon vêtement du mois de juillet dans le cadre de ma garde robe capsule ! J’espère que cet article aura eu au moins le mérite de vous donner envie de coudre votre maillot de bain – ça ne peut amener que du positif : déjà de l’expérience, de la technique, mais aussi, d’un point de vue un peu plus personnel, une bonne dose de confiance en soi et d’acceptation de son corps… et surtout vous vous sentirez fière de l’avoir cousu, et encore plus fière de le porter

J’espère que votre capsule continue tranquillement son petit bonhomme de chemin, n’hésitez pas à me dire tout ça en commentaire !

Happy couture !

 

 

Publicités

28 thoughts on “Maillot de bain, by Charlotte Jaubert

  1. Ce maillot est parfait et tu le portes très bien également (comme le 2 pièces d’ailleurs) Félicitations pour ton courage à le présenter porté car quelque soit la silhouette ce n’est pas un exercice facile !

  2. Bonjour, je ne commente jamais vos articles ( et pourtant je lis tout ) mais là je ne pouvais pas faire autrement que de dire BRAVO , le maillot est très bien coupé , le seyant est impeccable, bref une très belle réussite . Et effectivement ce n’est pas rien que de se dévoiler sur le net en tenue de bain alors encore félicitations.
    Un maillot de bain avec une femme avec des vraies formes ce n’est pas évident à trouver dans les articles de couture . Pour moi votre pari est réussi. Merci à vous .
    Frédérique

  3. Bravo pour tout, la technique, la publication et les photos ! Très beau maillot je suis convaincue ; reste un petit détail dont tu ne dis mot et ne montre rien mais important pour certaines, dont moi . La partie culotte arrière est-elle couvrante ou pas ? Les maillots sont souvent très échancrés , voir trop échancrés à mon gout, qu’en est-il pour ce modèle ?

    1. Pardon effectivement je n’ai pas fait de photos des fesses ! J’essaierai plus tard et j’editerai l’article mais les fesses sont bien couvertes sans effet memerisant – la découpe est bien ronde pas trop échancrée

  4. Bravo! Pour le résultat déjà, il te va très bien; mais surtout pour avoir eu le courage de mettre les photos portées : je suis bien sûre d’accord avec tes arguments, mais je n’ai pas eu ton courage pour mon maillot (c’était ma capsule de juin )

    Bonne journée !!

  5. Joli maillot féminin, très élégant. Introuvable à trouver dans le commerce avec cette qualité de finition (je pense notamment au noeud)
    Le cadrage photo met ce qu’il faut en valeur (pas de sueurs froides)

  6. Bravo!! Moi non plus je commente rarement, mais j’en profite pour vous dire à quel point j’adore votre blog que je lis assidument! J’adore votre approche de la couture qui me parle vraiment! Votre article est super, votre maillot est magnifique et vous n’avez absolument aucun complexes à avoir!!!! Rien que de voir comme il vous va j’ai hâte de m’offrir une surjeteuse pour faire le même car je galère aussi pour trouver ce qui me plait à des prix abordable dans le commerce (hahahah #teambonnetE!) Bref merci merci merci!!!!!

  7. Merci Cloclo!!! Toutes tes photos sont jolies,mais celles -ci me rendent fou. Looking forward for more.Il est maintenant 4:16 du matin,je vais au lit pour faire dodo.A la prochaine.Fanpim depuis Chicago qui t’admire.
    Ah! J’allais oublier:tu as un joli dos…

  8. Tu sais quoi ? Je t’admire. Malgré tout ce que tu dis qui est tellement vrai, je ne me sens pas capable de passer le cap! Essayer un maillot de bain en magasin est déjà un véritable défi, que je ne relève jamais, alors imaginer en coudre un…peut-être à la Saint Glin Glin ? Bravo à toi pour cette belle réalisation et surtout pour avoir osé.
    De mon côté, je me suis attaquée au vêtement de nuit, mais tout n’a pas été comme sur des roulettes.
    Si tu veux voir, c’est par ici : http://littlesomething.canalblog.com/archives/2017/07/31/index.html

  9. J’ai l’impression que les marques françaises sont un peu à la ramasse niveau grande taille pour les maillots, pour ma part je me tourne de plus en plus vers les marques anglaises (idem pour la lingerie), il y a des marque comme Freya et Elomi qui font des trucs bien et à un prix assez abordable (enfin ça c’est relatif mais j’ai eu mon dernier deux pièces pour moins de 100 €).

    Même si le patron a l’air plus adapté pour les fortes poitrines, je me pose quelques questions (ce genre de maillot, ça a toujours été mon rêve, mais j’ai toujours pensé avoir trop de poitrine pour ce genre de coupe). Est-ce qu’il maintient bien ? Et du coup est-ce que ça ne fait pas trop lourd au niveau du cou vu que ce sont les deux bandeaux qui supportent tout le poids de la poitrine ? Il a l’air bien couvrant en tout cas mais le décolleté reste quand même joli.

    Belle réalisation et bravo pour les photos, ça n’est jamais facile de se dévoiler sur le net.

  10. Clo, tu es magnifique !!! Dans ce maillot et avec la conviction dont tu fais preuve quand tu te lances dans quelque chose !!! C’est toujours un plaisir de te lire et de découvrir tes réalisations !!! Celle-ci ne fait pas exception !!! C’est encore une très belle pièce et c’est chouette que tu aies pu la faire en étant si bien entourée !!!! Bravo, bravo !!!!!

  11. Et ben… Bravo pour ton joli maillot de bain et pour ton courage à nous le montrer porté!!! Il est très réussi!!!
    Pour les maillot du commerce moi c’est Darjeeling! Bien taillé, beaucoup de choix ( moi aussi je fait du E) et pas excessif non plus…
    Pour ma capsule c’est moins réussi que toi… Mais il faut assumer ses erreurs hein!!! J’ai tenté le débardeur Gabriel à encolure carrée… A voir ici : http://tatamarraine.canalblog.com/archives/2017/07/31/35521930.html

  12. Bravo!
    Il est magnifique, et au risque de me répéter j’adore ta manière d’écrire… mais ce mois ci ce sont également les photos qui me font craquer, elles sont pleine de poésie et de pudeur, je te trouve magnifique!
    De mon côté le maillot de bain attendra septembre, mais tu as raison j’ai galéré à trouver les fournitures, je me suis rabattue sur un lycra noir…. je trouverai peut être une autre matière d’ici mon week-end Spa…
    Enfin pour palier à mon absence de pubication du mois de mai je présente 2 pièces pour ce mois de juillet…
    https://elodiereveetmamancourt.wordpress.com/2017/07/31/gambettes-de-juillet-pepino-featuring-quartz-garderobecapsule2017/
    A bientôt!

  13. Bravo pour ce maillot de bain et pour oser poster des photos ! . Pour moi, il faut se sentir bien dans un maillot de bain et ne pas avoir envie (ou besoin 😉 de se cacher derrière un paréo ou une serviette … Et malheureusement, trouver LE fameux maillot qui fera que l’on aura envie de le montrer est une vraie bataille … Sincèrement, il te va super bien et merci de nous le montrer sous toutes les coutures ! Cela donne bien envie d’essayer peut-être l’an prochain … on verra
    De toute façon, je n’arrive même plus à réaliser ma capsule 2017 version escargot (sauf si j’arrête de coudre pour les autres, d’accepter de rendre des petits (ou gros) services couture et à supprimer les périodes de canicule qui transforment mon coin couture en fournaise …). Je rattraperai le « gros retard » dès que possible.
    Bref, j’en rêve de ce maillot et tu l’as fait !

  14. Bravo pour la couture du maillot et pour les photos portées. C’est sur que c’est nécessaire pour se rendre compte du tombé et du seyant alors merci.
    Je suis dégouttée de ne pas avoir fait l’effort cette année : je me suis rendu compte que l’élastique du mien était cramé en l’enfilant pour aller dans la piscine des vacances …

  15. Bonjour Clotilde et bravo pour cette belle pièce et ce que ça implique de l’avoir cousue et montrée.
    Ton article est très complet et je voulais te remercier aussi pour ça : c’est tellement bien de lire dans le détail les étapes, les conseils et remarques à la fois sur le patron, le montage, le tissu. Qu’elles sont précieuses ces infos !
    Pour ma part, ton article me fournit l’excuse ultime pour ne pas faire de maillot, je n’ai pas de surjetteuse 🙂
    Comme je voudrais d’abord m’offrir une meilleure machine, j’attendrai encore.

    J’avais dit dès le départ que je ne souhaitais pas faire de maillot, j’avoue que ton article à commencé à me faire sérieusement réfléchir. Néanmoins, à cause de la surjetteuse notamment, mais aussi parce que je ne suis pas à l’aise dans les maillots sans armatures et que je n’ai pas vu de modèles qui me plaisaient (et que j’imagine que ce type de modèle est plus compliqué) je ne me sens pas encore de sauter le pas. Mais comme tu le dis très bien, la couture du maillot se démocratise : à surveiller donc. En tout cas, tu en es une très bonne ambassadrice.

    Enfin, j’en profite pour faire un point rapide sur ma capsule : j’ai pris du retard, je ne couds pas vite, j’ai eu peu de temps ces 3 derniers mois, et j’ai énormément besoin de basiques tops/jupes/robes. Une dernière raison pour ne pas faire le maillot dont je n’ai pas besoin 🙂 Mais pour moi qui me considère encore comme une « débutante avec un peu d’expérience » realiser une veste, un pantalon et si j’y arrive un manteau la même année ce sera déjà enorme ! Tout çà pour dire que je n’ai rien présenté en juillet mais que je présenterai du coup 2 pièces en août.

    Merci et encore bravo, et hâte de découvrir ton projet d’août !

  16. Il est canon ton maillot ! j’adore la coupe. J’ai aussi repéré celui de chez Opian, sauf que je n’aime pas l’échancrure de la culotte sur les cuisses.

    Ce n’est pas l’envie qui me manque, ni les matières, j’ai tout ce qu’il faut, mais je ne saute pas le pas, j’attends de trouver LE patron qui me fera tout sortir pour de bon ! Pour l’année prochaine peut-être?!

    Chapeau pour avoir fait ces photos

Ecrire un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s